143 903 visites 2 visiteurs

En tête à tête avec Paul Emile DELON

20 octobre 2016 - 18:36

En tête à tête avec... Paul-Emile DELON (Bassin Arcachon) : "Ce projet m'a plu et me fait avancer"

Après avoir connu que deux clubs, Paul-Emile Delon a quitté son club de coeur afin de se lancer un nouveau challenge et côtoyer un des meilleurs gardiens de la ligue afin d'apprendre à ses côtés. Le hasard du tirage de la coupe de France lui fait retrouver le SA Mérignac. Rencontre. (par Marie-Laure Julian)

 


En tête à tête avec... Paul-Emile DELON (Bassin Arcachon) : "Ce projet m'a plu et me fait avancer" Paul-Emile, quel est votre parcours footballistique ?
On peut dire que j'ai fait mes classes au SA Mérignac de 1997 à 2016. J'ai juste fait une année au Taillan Médoc en 2010-2011 en DHR afin de me lancer dans le monde senior. C'était pour moi la meilleure façon d'exprimer mon potentiel car à ce moment-là, le SAM était en CFA2 et il y avait deux gros gardiens devant moi, à savoir Wilfried Aloy et Mathieu Guichard. J'en garde d'ailleurs une très bonne expérience humaine et footballistique malgré la descente.

Pourquoi ce choix de quitter votre club formateur afin de rejoindre le Bassin d'Arcachon ?
J'ai connu le SA Mérignac très longtemps et je pense que j'étais arrivé à la fin d’un cycle. Cela faisait quelques mois que je sentais un frein à ma progression. Je pensais qu'il fallait que je quitte ce club, malgré l'attachement que je porte aux gens qui y sont. Lorsque Pedro Vides m'a appelé pour me présenter le projet, à vrai dire, je n’ai pas hésité longtemps.  

Un parcours atypique

En tête à tête avec... Paul-Emile DELON (Bassin Arcachon) : "Ce projet m'a plu et me fait avancer" Quelles satisfactions et déceptions ressortent de votre parcours ?
Lorsque je regarde mon parcours, qui est plutôt atypique je pense, je ne peux qu'être fier du niveau auquel j'ai joué (une trentaine de matchs en CFA2 et quatre saisons pleines en DHR-DH). Je citerai deux déceptions qui sont symboliquement opposées : la première, je pense, est de ne pas être allé dans un centre professionnel lorsque j'étais joueur, malgré des opportunités. La deuxième est d'avoir connu les gants sur le tard.

Pensez-vous qu'il faut avoir un mental particulier pour tenir ce poste ?
Disons que nous, gardiens, n’avons pas vraiment droit à l'erreur sachant les conséquences que cela peut engendrer. En comparaison avec les joueurs, nous devons dominer toutes les situations même dans une mauvaise journée. Une erreur de joueur peut éventuellement être rattrapée par ses coéquipiers alors qu’un gardien, hormis les poteaux de son but... (rires)  

Retour à Robert-Brettes

En tête à tête avec... Paul-Emile DELON (Bassin Arcachon) : "Ce projet m'a plu et me fait avancer" Vous avez à nouveau été appelé dans l'équipe d'Aquitaine pour la coupe UEFA des régions l'année dernière. Qu'est-ce que cela représentait pour vous ?
De la fierté, puis une aventure humaine hors norme. Je ferai tout pour essayer de revivre un moment comme celui-là. J'ai rencontré des gens super comme Arnaud Fauré et un encadrement vraiment à la hauteur avec Alex Torres et Jean-Yves De Blassis.

Comment abordez-vous le match de coupe de France où vous serez opposé à votre ancien club ?
Je suis très heureux de revenir dans ce stade, car j'y ai vécu toutes sortes d’émotions. De plus, je connais tous les bénévoles et dirigeants. Cependant, je prends ce match comme les autres. C'est un match de Coupe de France contre une très bonne équipe du SA Mérignac qui reste sur une bonne dynamique en championnat tandis que nous avons à cœur de nous rattraper de notre match contre Libourne et de nous rapprocher de notre objectif qui est de se qualifier au 7ème tour afin d'égaliser le record du club.  

"A moi de faire mes preuves"

En tête à tête avec... Paul-Emile DELON (Bassin Arcachon) : "Ce projet m'a plu et me fait avancer" Comment voyez-vous votre avenir ?
Difficile à imaginer... Pour l'instant, je le vois au FCBA. Je souhaite être la relève d'un grand Monsieur, Cédric Klein. Inutile de rappeler son CV, je peux dire que j'apprends au quotidien à ses côtés. C'est ce projet qui m'a plu et qui me fait avancer. Maintenant, à moi d'être bon et de faire mes preuves quand le coach fait appel à moi.

Une dernière chose à ajouter ?
Je tiens à remercier tout particulièrement les personnes qui ont été très importantes pour moi dans le milieu du football, à savoir Nicolas Ardouin, Christophe Julian et bien sûr Philippe Saint-Marc. Hors football, je remercie ma petite femme de m'encourager dans ma passion.
Pour finir, venez nombreux samedi 22 Octobre à 19h au stade Robert Brettes.

Propos recueillis par Marie-Laure Julian  
Paul-Emile Delon digest
le 30 avril 1990
Club : Bassin Arcachon
Poste : Gardien
Parcours
Joueur :
SA Mérignac, Le Taillan, SA Mérignac, Bassin Arcachon

Commentaires

REPRISE DES ENTRAINEMENTS U6 AU U19

Reprise.jpg

AGENDA DU WEEK-END

RECRUTEMENT U14 - U15